Le projet en réponse aux besoins locaux

Le projet répond aux besoins et contraintes suivants:

  • les filières économiques sont loin d’être exhaustives et ne correspondent pas aux besoins du pays: l’agriculture n’arrive pas à nourrir la population, en constante augmentation ; l’accès à la formation et à l’information est très réduit ;

  • le manque d’occupation professionnelle et la pauvreté affectentla désagrégation et la déstabilisation du tissu social;

  • la plus grand parte de la population n’arrive à avoir une alimentation saine et équilibrée ni l’accès à l’eau potable; la pauvreté est un phénomène qui touche davantage le milieu rural qu’urbain, avec une prédominance plus prononcée chez les personnes de sexe féminin ;

  • les populations rurales sont les principales concernées par le phénomène de la pauvreté en raison de leur structure et mode de production essentiellement basé sur l’agriculture et l’élevage, fortement dépendants des aléas climatiques ;

  • l’accroissement du flux migratoire augmente continuellement la pression sur les ressources naturelles ;

  • les activités saisonnières de la production traditionnelle amènent les agriculteurs et éleveurs à se retrouver sans source de revenus pendant plus de la moitié de l’année, en les poussant vers le choix d'une migration-économique.

 

L'approche vise à :

  • offrir une réponse holistique et coordonnée aux défis identifiés ;

  • consolider les acquis des initiatives antérieures financées notamment par l’UE et la Coopération Italienne, et tirer pleinement profit des synergies existantes ;

  • favoriser le développement local et l’acquisition de compétences globales et durables ;

  • fournir aux bénéficier des emplois, de la formation et des compétences améliorées (à garantie pour la durabilité du projet même);

  • employerde façon rationnelle l’eau et les technologies innovantes basées sur les énergies renouvelables.